Tirer nos croyances au clair de Lune

Un certain nombre de croyances gravitent autour de l’astre lunaire. Depuis des temps ancestraux, nous avons l’intuition que la Lune aurait une influence sur nos comportements humains : le sommeil, la natalité, l’humeur. Mais qu’en est-il réellement ?

Croyances associées à la Lune

  • Notre sommeil serait impacté les nuits de pleine Lune : Certaines personnes notent avoir un sommeil de moins bonne qualité autour de la pleine Lune. A ce jour, l’état des connaissances scientifiques reste insuffisant pour établir un lien de causalité entre pleine Lune et difficulté à dormir. Si vous faites partie des personnes concernées, veillez à bien obscurcir votre chambre, les nuits de pleine lune étant plus lumineuses.
  • Il y aurait plus de naissances les nuits de pleine Lune : Cette croyance répandue jusque chez les professionnels de la périnatalité n’est pas confirmée par les études menées.
  • La pleine Lune aurait une influence sur l’humeur, les comportements agressifs : Ne dit-on pas “être lunatique” ou “mal luné” ? Les études n’ont pourtant pas démontrées d’influence de la lune sur nos états mentaux, en population générale.

Alors comment expliquer la transmission millénaires de ces croyances populaires, non fondées ou non encore prouvées scientifiquement ?

Les biais cognitifs pour expliquer la persistance de ces croyances

Un éclairage est proposé du côté des biais cognitifs .

Tout d’abord, le biais de perception sélective qui conduit à sélectionner des informations en fonction de nos croyances, de nos intérêts et de notre expérience : par exemple, on remarque et on retiendra l’association entre des enfants qui sont particulièrement agités et le fait que nous soyons un soir de pleine Lune, mais nous ne prêterons pas attention aux soirs de pleine Lune où les enfants ont été calmes.

Ensuite, le biais de confirmation d’hypothèses : on privilégie les informations qui confirment notre idée préconçue ou notre hypothèse.

L’activation de ces biais peuvent maintenir ou renforcer notre croyance.

Vive le printemps !

Que son éclosion soit encore lointaine ou qu’elle soit toute proche, le printemps est LA saison du renouveau.

Le printemps agit sur notre bien-être, et se prête à de nombreuses activités.

Les bienfaits du printemps sur notre bien-être

La saison du printemps évoque tout d’abord la renaissance de la nature, l’allongement de la durée d’ensoleillement, des températures plus douces permettant de vivre davantage dehors.

  • La lumière du soleil va stimuler la production des hormones du bien-être que sont la sérotonine et la dopamine. Elle est également la première source de vitamine D pour l’organisme.
  • Nous sommes davantage en contact avec la nature au printemps et les bienfaits de la nature sur notre bien-être sont désormais scientifiquement prouvés.
  • Les jours qui rallongent nous permettent également de profiter davantage des fins de journées et de consacrer davantage de temps à nos loisirs et activités.

Idées d’activités printanières

  • Reprenez contact avec la nature, faites des ballades dans les jardins, parcs, bois et forêts, allez voir les cerisiers en fleurs.
  • Faites un grand ménage de printemps, réveillez la maison, triez et désencombrez pour faire entrer le printemps chez vous.
  • Reprenez le sport en extérieur: marche, course à pied, danse etc …
  • Jardinez et profiter de votre jardin, de votre balcon ou même de vos plantes d’intérieur.
  • Profitez de ce regain d’énergie pour planifier de nouveaux projets, réfléchir à de nouvelles envie, par exemple préparer un week-end ou les prochaines vacances.
  • Enfin, laissez fleurir votre créativité et allez cueillir de l’inspiration partout où vous la trouverez !